Rapport Pwc 2017 sur le digital :
les 100 premiers acteurs français
cumulent 12,2 milliards de CA

Dire que le domaine du digital a pris de l’importance aujourd’hui ne serait qu’un euphémisme. Le digital est au cœur des enjeux, qu’ils soient sociaux ou entrepreneuriaux. Aujourd’hui, tout est connecté au réseau internet, et plus seulement les ordinateurs. Tablettes, téléphones portables, et même les montres sont connectés. Il est donc important pour une entreprise, jeune ou ancienne, d’avoir de la visibilité sur internet. En France, trois secteurs précis se détachent dans le domaine du digital : les logiciels, les services internet et les jeux vidéo.

Trois secteurs d’activité moteurs du digital français

PwC, TECH IN France et le SNJV ont dévoilé le top des 100 entreprises françaises orientées dans le digital avec le plus gros chiffre d’affaires sur l’année 2016. Ces 100 entreprises cumulent un chiffre d’affaires de 12,2 milliards d’euros. 3 secteurs se détachent très clairement dans ce classement, chaque secteur étant représenté dans le top 3. Il s’agit du logiciel, des services internet et du jeu-vidéo.

Le plus important de ces secteurs est celui du logiciel qui a connu, en un an, une croissance de 6,5% et représente 6,8 milliards d’euros. De fait, à lui seul, le secteur du logiciel pèse pour plus de la moitié de l’ensemble des entreprises digitales en France. 68 entreprises du top 100 actent dans le domaine du logiciel, contre 26 pour les services internet et 6 pour le jeu vidéo. Dans ce domaine, on trouve Dassault Systèmes qui domine le classement général.

L’un des éléments les plus prégnants qui marque les évolutions du digital, c’est ce que l’on nomme le SaaS, pour Software as a Service — Logiciel en tant que service dans la langue de Molière. De nombreux secteurs d’activités utilisent de plus en plus le digital comme outil pour affiner leurs propres services. Les services internet en eux-mêmes, au-delà des solutions de logiciels, représentent 32% du chiffre d’affaires total de ce top 100. Dans ce deuxième secteur majeur, la croissance est de 26% sur une seule année, et le leader est Criteo. Enfin, le jeu vidéo n’est pas à sous-estimer. Si l’on ne compte que 6 entreprises dans ce top 100, elles représentent 16% du chiffre d’affaires. L’entreprise leader dans ce domaine est Ubisoft avec un résultat de 1,5 milliards de dollars du chiffre d’affaires.

Le digital au cœur de la société

Le digital, ou le numérique pour garder le terme français, est aujourd’hui partout. Le nombre de foyers équipés d’un ordinateur portable est en constante augmentation. Quant aux smartphones, plus de 6 Français sur 10 en sont équipés. Ils ont une place tellement proéminente que plus de la moitié des sites web consultés le sont sur un smartphone. Il faut bien réaliser que désormais, les gens se renseignent très largement sur internet pour trouver une information ou un service. Si l’on ajoute à l’équation les objets connectés, la réflexion peut aller bien plus loin. Les objets connectés sont désormais omniprésents. On parle de smartwatch, mais il ne faut pas oublier les travaux sur les voitures connectées et les nombreux secteurs, comme la médecine, qui peuvent profiter de ces avancées technologiques.

L’augmentation de la puissance du digital engendre des enjeux multiples. Parmi les plus évidents, on trouve évidemment les enjeux technologiques. Nous n’en sommes aujourd’hui encore qu’au début de cette ère du digital, et les progrès à réaliser sont nombreux. Et plus le temps avancera, plus les enjeux se feront sentir. De nouvelles questions éthiques, puis judiciaires émergeront, nées d’un besoin concret d’encadrer des pratiques nouvelles. Enfin, de nouvelles formes de sécurité devront émerger, car les cybers attaques ont toutes les chances d’augmenter. La diversification du digital et des champs d’expertises liés risque de s’accroître de façon exponentielle.

Visibilité sur internet : stratégie pour les entreprises

Internet est donc bien au cœur des usages. Auparavant, la communication et la visibilité d’une entreprise passaient par la publicité, notamment à la télévision. Elle a été le média dominant pendant quelques décennies, si bien que son modèle économique repose aujourd’hui, en grande partie, sur la publicité. Mais aujourd’hui, pour être visible, c’est par internet qu’il faut passer. Quand une personne a un besoin, il y a toutes les chances pour qu’elle passe par internet. Sur Google, le leader des moteurs de recherche, plus de 91% des utilisateurs ne regardent pas ce qu’on l’on trouve en page 2. 75% des utilisateurs cliquent sur l’un des 3 premiers liens naturels affichés. Cela se découpe de la façon suivante : 40% vont au premier lien, 21% au deuxième, et le 3ème ne récolte déjà plus que 14% des clics.

Ces chiffres permettent de mettre en avant un élément capital aujourd’hui : une entreprise doit avoir une stratégie digitale solide. Et pour concevoir et développer une stratégie digitale performante, faire appel à une agence spécialisée comme Quintessence est un facteur clé. En savoir plus sur les prestations de l’agence.
Les pratiques montrent bien qu’il n’est pas possible de se contenter d’être en première page de Google. Si l’on veut réussir et trouver des prospects et des clients, il est indispensable d’être au moins dans les 3 premiers résultats. Pour parvenir à cela, c’est le référencement naturel, également nommé SEO, qui a un rôle primordial. Une stratégie SEO bien travaillée peut garantir une excellente position, et par là, la meilleure visibilité que l’on puisse souhaiter pour son entreprise.

Cliquez ici pour lire le rapport complet